Retour sur la kermesse du 4 juillet !

Bonjour, 
Chers parents, chères familles, 

Petit retour sur la kermesse de ce jour. 

Malgré les protocoles sanitaires de non brassage de personnes toujours à vigueur à l’Institut, de l’avis général, le spectacle animalier a eu un succès inédit tant auprès des enfants que des professionnels présents : émerveillement, sourires et rires, dépassement de soi et ses peurs, fierté et estime de soi, leçon d’histoire sur Cléopâtre, etc. bref une nouvelle bataille gagnée ce jour à l’Institut et pour l’avenir contre des préjugés (ophiophobes en l’espèce) ! 

N’hésitez pas à demander les photos de vos enfants « ayant conquis la bravitude » auprès des professionnels accompagnants ! Une banque de 629 photos a été partagée en interne. 

Très bon WE et à bientôt !

Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement

Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

 

Bonjour, 
Chers parents, chères familles,
 
Comme indiqué dans mon précédent message, conformément aux protocoles sanitaires nationaux en période de déconfinement, les brassages de groupes d’enfants différents et de personnes doivent être évités au sein de l’établissement. 
 
La journée du samedi 4 juillet sera donc une journée d’accompagnement éducatif et rééducatif classique à l’Institut, qui sera forte utile pour consolider les acquis avant les vacances scolaires à partir du 17 juillet. Le caractère atypique et festif de cette journée demeurera toutefois avec un gouter amélioré et un petit spectacle animalier itinérant réservé qui passera dans toutes les classes.
 
La présence des enfants est donc essentielle. Tous les professionnels accompagnants de l’Institut les attendront. 
 
Quelques précisions supplémentaires sur l’organisation de cette journée :
• Arrivée des enfants échelonnée aux horaires habituels entre 8h30 et 10 h, notamment pour ceux transportés par taxis
• Départ des taxis entre 15h et 16 h
• Rencontres individuelles parents/professionnels de 14 h à 15 h possibles pour les parents intéressés à huis-clos   Merci aux parents intéressés d’adresser leur demande en indiquant le nom du professionnel souhaité au secrétariat 123 qui vous confirmera le créneau disponible et planifiera les rencontres parents / professionnels : p.huete@baguer.fr et b.blin@baguer.fr 
• A l’exception de ces rencontres parents/professionnels, aucun autre accès possible à l’Institut ne sera possible pour les parents dans un souci de limitation des brassages de personnes. Merci pour votre compréhension. 
 
Très bonne semaine et à bientôt,
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

Bonjour, 
Chers parents, chères familles, 
 
1/ « Kermesse » du samedi 4 juillet
 
Conformément aux protocoles sanitaires nationaux en période de déconfinement, tout brassage de groupes d’enfants différents est interdit au sein de l’établissement. La « kermesse » du samedi 4 juillet est donc annulée sous le format prévu initialement et remplacée par une journée d’accompagnement éducatif et rééducatif classique à l’Institut, qui sera forte utile pour consolider les acquis avant les vacances scolaires à partir du 17 juillet. La présence des enfants déjà présents sur site actuellement est donc essentielle. Tous les professionnels accompagnants de l’Institut les attendront. Le caractère festif de cette journée demeurera toutefois avec un gouter amélioré et un petit spectacle animalier itinérant réservé qui passera dans toutes les classes. 
 
2/ Dossier de rentrée
 
Pour votre information les dossiers de rentrée ont été remis dans les cartables de vos enfants pour ceux qui sont sur site ou envoyés par la poste pour les autres.
Nous attirons votre attention sur le fait que tous les documents de ce dossier doivent être retournés à l’Institut pour le 17 juillet 2020 au plus tard.
 
Vous pouvez d’ores et déjà préparer les documents suivants qui sont importants à fournir au dossier de rentrée :
 
- L’attestation de sécurité sociale mise à jour pour l’année 2020-2021 sur laquelle doivent figurer les NOM et prénom de votre enfant
 Elle se demande à votre caisse primaire d’assurance maladie et est téléchargeable sur votre compte AMELI
 
- L’attestation de responsabilité Civile pour l’année 2020-2021 sur laquelle doivent figurer les NOM et prénom de votre enfant
 Elle est à demander à l’assurance de votre logement
 
- 2 photos d’identité actuelle de votre enfant
 
Sans ces documents pour l’année 2020-2021, l’accompagnement de votre enfant à la rentrée au 1er septembre 2020 ne pourra être assuré. 
 
3/ Activité nautique du samedi 19 septembre 2020
 
Hors calendrier d’accompagnement 2020, une activité gratuite d’handivoile est proposée à vos enfants le samedi 19/09 (cf. programme en pj). Les familles intéressées devront se rendre à la base nautique de Cergy par leurs propres moyens. Pour toute précision, merci de contacter Emmanuel Courtois au 01.41.11.16.75 en semaine.
 
 
Excellente fin de semaine, bon WE et à bientôt !!
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

Bonjour, 

Chers parents, 

J’espère que vous allez bien et que notre déconfinement collectif et progressif répond à vos attentes et à celles de vos proches. 
 
Les autorités de santé, avec leurs partenaires du territoire, notamment la MDPH, réfléchissent actuellement à la recherche de solutions médico-sociales adaptées (répit des aidants, externat, internat), notamment pour suppléer aux séjours de vacances pendant la période estivale (certains ne pouvant être organisés) et garantir une continuité d’accompagnement pour certains enfants le nécessitant. 

Dans cette perspective, un recensement des éventuels besoins des usagers et de leur famille sur le territoire est en cours.

Je remercie celles et ceux d’entre vous qui seraient éventuellement intéressés par cette réflexion et en recherche de solutions adaptées d’accueil et d’accompagnement pour leur enfant de se manifester par retour de mail. 

Très bonne fin de semaine et à bientôt !

Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement

Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

Bonjour,

Chers parents, 
 
Merci à toutes et à tous pour votre participation à ce suffrage en « distanciel » inédit. 
 
J’ai le plaisir de vous communiquer les résultats des élections des nouveaux représentants des familles au Conseil de la vie sociale après clôture du vote ce jour à 14 h. Sont élues respectivement représentants des familles au Conseil de la vie sociale à compter de ce jour :
• Madame BONNEFOY, titulaire, qui a recueilli sur son nom 64,29 % des suffrages exprimés
• Madame BASSAID, suppléante, qui a recueilli sur son nom 35,71 % des suffrages exprimés
 
J’adresse toutes mes félicitations aux nouveaux élus ainsi que mes remerciements à leurs prédécesseurs pour leur disponibilité et leur engagement au sein de l’Institut. 
 
Très bon WE à toutes et tous, 
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine
 
Bonjour, 
Chers parents, 
 
J’espère que tous vous et vos proches se portent bien en sortie de ce confinement historique.  
 
Pour mémoire, les opérations électorales de renouvellement de notre Conseil de la vie sociale ayant été suspendues le 16 mars pour raisons de confinement, je vous propose de les organiser à nouveau « en distanciel » uniquement afin de respecter les mesures sanitaires actuellement en vigueur dans l’établissement (restrictions des accès notamment) et de permettre à vos futurs nouveaux représentants de siéger dès que possible aux prochaines instances de l’établissement. 
 
Aussi, dans un souci d’égalité de traitement de tous les parents, je vous propose de choisir vos nouveaux représentants suivant deux modalités au choix dès aujourd’hui et jusqu’au 29 mai 2020 à 14 h au plus tard, date de clôture des opérations électorales :
• En indiquant le nom d’un candidat sur papier libre par envoi postal anonyme, portant la mention suivante « Institut départemental Gustave Baguer, Elections du CVS, 35 rue de Nanterre, 92600 Asnières-sur-Seine » ; 
• En votant en ligne (vote anonyme) pour un candidat au lien qui vous a été adressé par mail
 
 
Les parents ne disposant d’adresse mail seront bien évidemment informés des opérations de vote par téléphone comme d’habitude. Une information sera également comme d’habitude publiée sur notre site internet. 
 
Comme vous le savez, la liste définitive des candidats aux élections des représentants des familles au Conseil de la vie sociale (CVS) est la suivante :
•             Madame BONNEFOY, maman de Léa en SEDAHA
•             Madame BASSAID, maman de Mohamed-Akram en SEHA
 
Rôle du CVS : 
Les  élections des représentants des familles au CVS sont un moment important de la vie de l’établissement. En effet, le CVS permet d'associer les bénéficiaires directs des prestations d’accompagnement proposées par l’Institut ainsi que leurs familles au fonctionnement de l'établissement. 
En effet, le CVS donne son avis et peut faire des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l'établissement ou du service notamment sur l'organisation intérieure et la vie quotidienne, les activités, l'animation socio-culturelle et les services thérapeutiques, les projets de travaux et d'équipements, la nature et le prix des services rendus, l'affectation des locaux collectifs, l'entretien des locaux, les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture, l'animation de la vie institutionnelle et les mesures prises pour favoriser les relations entre ces participants ainsi que les modifications substantielles touchant aux conditions d’accompagnement. 
 
Règlement :
Le CVS comprend notamment au moins deux représentants des enfants et un représentant des familles ou de leurs représentants légaux et se réunit au moins trois fois par an. 
Sont éligibles pour représenter les familles ou les représentants légaux, tout parent, même allié, d'un bénéficiaire, jusqu'au quatrième degré, toute personne disposant de l'autorité parentale, tout représentant légal. 
Les représentants des familles ou des représentants légaux sont élus par vote à bulletin secret à la majorité des votants respectivement par l'ensemble des familles ou des représentants légaux. Sont élus le ou les candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix. A égalité de voix, il est procédé par tirage au sort entre les intéressés. Les membres du conseil sont élus pour une durée de trois ans au plus, renouvelable. 
 
Merci par avance à toutes et à tous pour votre participation ! Etat d’urgence sanitaire doit aussi rimer avec démocratie sociale et sanitaire !!!
 
Très bonne fin de semaine, bon WE et à bientôt !
 
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine
 
 

Bonjour, 
Chers parents, 

A quelques jours de la réouverture physique sur site de l’Institut, et à la suite d’un CHSCT d’établissement qui s’est tenu hier où vos représentants élus du conseil de la vie sociale (CVS) ont pu s’exprimer en tant qu’invités, je reviens vers vous comme promis pour vous présenter les modalités et les conditions d’accueil détaillées des enfants à compter du 11 mai 2020. 

Je vous remercie de prendre connaissance de la note retranscrite ci-dessous et de mettre en œuvre les conduites à tenir qui vous concernent. 

S’agissant du planning échelonné et alterné des transports JLI, mon équipe reviendra vers vous dans la journée, si ce n’est pas déjà fait, pour vous informer du planning applicable à compter du lundi 11 mai. 

Vous souhaitant une excellente fin de semaine, 

Restant à disposition,
Bien cordialement

Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

NOTE D'INFORMATION

Vu l’article L315-17 du Code de l'action sociale et des familles,

Vu le projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire jusqu'au 23 juillet 2020 inclus,

Vu la circulaire relative à la réouverture des écoles et établissements et aux conditions de poursuite des apprentissages du 4 mai 2020,

Vu le discours de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre, relatif à la présentation de la stratégie nationale de déconfinement devant l’Assemblée nationale du 18/04/2020,

Vu le protocole sanitaire relatif à la réouverture des écoles maternelles et élémentaires du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse,

Vu le protocole sanitaire relatif à la réouverture et au fonctionnement des collèges et des lycées,

Vu les consignes et recommandations du ministère des solidarités et de la santé relatives aux « Accompagnements personnalisés hors du domicile pour les enfants et adultes en situation de handicap »,

Vu les lignes directrices relatives à la réouverture progressive et encadrée des accueils de jour en externats médico-sociaux,

Vu la note du Conseil scientifique du 24/04/2020 relative aux « Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 »,

Vu la note de service n°NS 20200318 relative aux modalités d’accompagnement des enfants pendant l’épidémie de Coronavirus Covid-19,

 

 

Objet : Modalités et conditions de reprise d’activité sur site en sortie de confinement

 

          La sortie de confinement, prévue par les autorités à compter du 11 mai 2020, ainsi que la reprise d’activité sur site qui en découle, imposent à l’établissement de prendre des mesures d’ordre intérieur de circonstance afin de garantir une sécurité sanitaire maximale des usagers et des professionnels présents sur site. Ces mesures sont d’application immédiate à compter du 11 mai 2020 et jusqu’à nouvel ordre. Leur méconnaissance sera sanctionnée.

 

 

  1. Régulation des flux entrants et sortants de l’établissement

 

  1. Pour les professionnels et les enfants

 

En début et fin de journée uniquement, l’accès piéton à l’établissement et la sortie piétonne de l’établissement se font par l’accès principal central et, autant que de besoin en cas d’engorgement par un autre accès périphérique qui sera alors signalé comme tel. Les portes d’accès doivent rester ouvertes à ces heures afin de limiter les points de contact.

 

Durant la journée, toute sortie ou activité extérieure impliquant un enfant ou plus est interdite.

 

 

 

Un dispositif de filtrage est mis en place à l’accueil. En cas d’attente devant l’entrée de l’établissement, le respect du marquage au sol extérieur est impératif afin de respecter une distance physique d’un mètre et éviter toute obstruction ou entrave à la libre circulation sur la voie publique.

 

  1. Pour les professionnels

 

L’accès piéton à l’établissement par la porte du parking donnant sur la rue de Nanterre est interdit. Les véhicules, motocycles et bicyclettes restent autorisés au sein du parking.  

 

La sortie de l’établissement à l’heure de la pause méridienne est autorisée, sous réserve d’un lavage obligatoire des mains à l’eau savonneuse dès retour à l’établissement.

 

  1. Pour les enfants

 

L’accès des enfants à l’établissement et leur départ de l’établissement se font de manière échelonnée le matin entre 8 h30 et 9 h 30 et l’après-midi entre 15 h et 16h suivant un planning qui est diffusé et susceptible de modification. 

 

Le transport depuis le domicile jusqu’à l’établissement par le prestataire de transport extérieur de l’établissement reste possible sous certaines conditions : port d’un masque par les chauffeurs, respect des règles de distanciation physique à l’intérieur des véhicules, et par conséquent transport alterné et échelonné des enfants suivant un planning qui est diffusé et susceptible de modification. Sauf évolution ultérieure, il appartient aux parents de fournir des masques grand public à leurs enfants, dès qu’ils sont disponibles en pharmacie ou dans le commerce ou bien encore distribués gratuitement par les autorités publiques locales.

 

Pendant la journée, sauf urgence médicale, toute sortie de l’établissement est interdite. 

 

 

  1. Autres personnes

 

Sauf cas limitativement énumérés et justifiés par la nature du service rendu ou autorisation expresse du chef d’établissement, et sous réserve d’un lavage des mains obligatoire à l’eau savonneuse dès le franchissement du seuil de l’établissement et du port d’un dispositif de protection, l’accès des parents à l’établissement sur un temps d’accompagnement des enfants est proscrit. Aucun regroupement non distancié de parents, à plus forte raison de plus de 10 personnes, devant l’établissement n’est autorisé.

 

La réception des livraisons, du courrier et de tout autre objet extérieur doit se faire en dehors des locaux de l’établissement.

 

Sauf autorisation expresse du chef d’établissement, et sous réserve d’un lavage obligatoire des mains à l’eau savonneuse au franchissement du seuil de l’établissement et du port d’un dispositif de protection, aucune personne extérieure, à l’exception d’un prestataire de bionettoyage, de restauration, de sophrologie et de maintenance technique, n’est autorisée à pénétrer dans l’établissement.

 

 

 

 

  1. Mesures préventives de protection et d’hygiène individuelles et collectives

 

  1. Pour les professionnels

 

Tout professionnel de l’établissement doit obligatoirement porter un masque lorsqu’il se trouve à moins d’un mètre d’un enfant. Le masque peut être un masque personnel sous réserve du respect par le professionnel des précautions d’usage liés à ce masque (entretien, désinfection). A défaut, tout professionnel peut se procurer un masque jetable à usage professionnel fourni par l’Institut à l’accueil de l’établissement, dès franchissement du seuil de l’établissement et par suite tous les 4 h (dans la limite de 2 masques au plus par agent et par jour). Chaque professionnel émarge sur la feuille prévue[1] à cet effet lors du retrait de ce(s) masque(s) à l’accueil.

 

Tout professionnel accompagnant de l’établissement peut se procurer une visière de protection à l’accueil de l’établissement. Placée sous la responsabilité du professionnel qui en bénéficie, elle doit faire l’objet par ce dernier d’une désinfection quotidienne. Si elle facilite la lecture labiale, elle ne remplace en aucun un masque. Son port doit donc s’accompagner du respect d’une distance physique d’au moins un mètre avec un enfant. Le face à face est privilégié. Chaque professionnel émarge sur la feuille prévue à cet effet lors du retrait d’une visière à l’accueil.

 

Tout professionnel soignant ou paramédical, qui par ses fonctions est amené à entrer en contact physique direct et étroit avec un enfant accueilli, peut se procurer une tenue professionnelle jetable ou lavable (blouse / surblouse) à l’accueil de l’établissement. Les tenues lavables doivent être restituées en fin de journée à l’endroit prévu à cet effet. Chaque professionnel émarge sur la feuille prévue à cet effet lors du retrait d’une tenue.

 

Les gants sont un vecteur potentiel de transmission et de contamination. L’usage de gants par le personnel accompagnant est donc interdit, sauf en cas de plaie sur les mains et autres cas particuliers validés par l’équipe médicale et/ou infirmière de l’établissement. L’usage de gants est réservé aux services généraux et à l’équipe médicale.

 

De même, le port de bagues, bracelets, montres, d’ongles longs, faux ongles et de vernis est interdit pour tout le personnel accompagnant qui doit s’en départir dès le franchissement du seuil de l’établissement. Les manches longues doivent être retroussées.

 

Chaque professionnel accompagnant doit obligatoirement procéder au lavage de ses mains dès son arrivée dans l’établissement, avant et après tout accompagnement, entre chaque accompagnement, avant et après s’être rendu aux toilettes, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, et dans tous les cas toutes les deux heures à l’eau savonneuse pendant 30 secondes à un point d’eau.

 

En complément de l’utilisation des nouvelles bornes hydroalcooliques sans contact, tout professionnel peut se procurer une dotation individuelle de solution hydroalcoolique à l’accueil de l’établissement, pour un usage professionnel. L’utilisation de la solution hydroalcoolique en question ne dispense en aucun cas le professionnel de l’obligation du lavage à l’eau savonneuse de ses mains dans les conditions fixées par la présente note de service.  Chaque professionnel émarge sur la feuille prévue à cet effet lors du retrait d’une dotation individuelle de solution hydroalcoolique à l’accueil.

 

Il est demandé aux professionnels accompagnants de prendre leur température chaque matin et de signaler tout symptôme éventuel à l’établissement. L’établissement se réserve le droit de réaliser une prise de température à l’établissement sur un agent. 

 

Sous la responsabilité des professionnels accompagnants qui les occupent, les salles, classes ou ateliers doivent être aérés toutes les 3 h pendant 15 minutes dans le respect du bridage actuel de sécurité des portes-fenêtres afin de prévenir tout accès d’un enfant à un balcon ou une terrasse extérieure.

 

Toute manipulation par un personnel accompagnant d’un objet ou effet appartenant un enfant accueilli (cahier, livre, etc.) doit être suivie d’une désinfection de ses mains. 

 

Enfin, les professionnels accompagnants doivent veiller au nettoyage systématique des objets ou matériels utilisés ainsi que de leur plan de travail après chaque accompagnement et entre deux accompagnements. Un kit de bionettoyage individuel est à leur disposition. Chaque professionnel émarge sur la feuille prévue à cet effet lors du retrait de ce kit à l’accueil.

 

  1. Pour les enfants

 

Le port du masque est obligatoire pour les élèves de niveau d’âge collège et de la filière professionnelle au sein de l’établissement. Sauf évolution ultérieure, il appartient aux parents de fournir des masques grand public à leurs enfants, dès qu’ils sont disponibles en pharmacie ou dans le commerce ou encore distribués gratuitement par les autorités publiques locales. Dans cette attente, l’établissement peut fournir des visières de protection aux enfants concernés pour faciliter la lecture labiale ou des masques lorsque la lecture labiale n’est pas requise.

 

Il est veillé par les équipes accompagnantes au lavage des mains régulier des enfants accueillis, avant et après tout accompagnement, après chaque récréation, avant et après un passage aux toilettes, avant et après chaque repas, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, et autant que besoin après la manipulation d’objets possiblement contaminés.

 

Les portables des enfants doivent rester consignés dans les cartables/sacs et ne pas être échangés entre enfants durant la journée.

 

  1. Pour les parents

 

Il est demandé aux parents de prendre la température de leurs enfants chaque matin avant qu’ils se rendent à l’Institut et de signaler tout symptôme éventuel à l’établissement. L’établissement se réserve le droit de réaliser une prise de température à l’établissement sur un enfant accueilli. Les parents en sont informés au préalable. 

 

Il est veillé par les parents à fournir quotidiennement dans le cartable / sacs de leurs enfants une dotation individuelle de stylos, crayons à papier etc. afin d’éviter tout échange ou partage manuels de ce type d’objets entre les enfants d’une même classe ou d’un même groupe/sous-groupe.

 

Aucune denrée alimentaire personnelle n’est autorisée dans le cartable/sac d’un enfant.

 

 

 

 

  1. Adaptation des locaux et restrictions de circulation au sein l’établissement

 

  1. Pour les professionnels et les enfants

 

Dans chaque salle, classe, atelier ou tout autre espace d’accompagnement, tous les emplacements individuels des enfants (chaise, table, fauteuil, autre) sont espacés d’un mètre dans toutes les directions. Les assises collectives sont retirées. Autant que de besoin, des salles de réunion et locaux disponibles sont transformés en espaces d’accompagnement pour accueillir les enfants et les professionnels accompagnants. Il est interdit de modifier l’agencement des espaces ainsi organisés.

 

Afin d’éviter tout brassage ou croisement de groupes ou de classes différentes, toute circulation collective, lorsqu’elle n’est pas prévue par un planning (arrivées, départs, récréation) doit au préalable être autorisée par les cadres d’unité ou chefs de services concernés, et en cas d’indisponibilité simultanée de leur part par leur assistante, ou en dernier recours par le secrétariat « 123 ».

 

En particulier, les mouvements de groupes vers la cour de récréation sont réalisés de manière échelonnée suivant le planning prévu à cet effet.  

 

Il est veillé à respecter la signalétique directionnelle au sein de l’établissement en particulier pour l’usage des escaliers monodirectionnels, soit montants soit descendants, ainsi que le sens et la délimitation du marquage au sol, afin d’éviter tout croisement ou brassage en particulier au milieu des couloirs et de respecter la distance physique. La circulation et le stationnement au milieu des couloirs sont proscrits.

 

Les portes des bureaux, salles, classes ou ateliers doivent rester ouvertes afin d’éviter les points de contact, sauf caractère impérieux de fermeture lié au secret médical ou professionnel. Dans cette dernière hypothèse, les poignées de porte sont désinfectées sans délai à l’issue par son utilisateur(-rice) principal(e).

 

En cas de besoin, la salle de confinement se trouve derrière l’accueil, en lieu et place de l’actuelle salle d’attente.

 

  1. Pour les professionnels

 

La salle du personnel est limitée à un nombre maximal de 10 personnes. Des collations ou repas peuvent y être pris. Dans l’hypothèse d’un repas collectif, les agents doivent laisser une place libre entre eux (pas côte-à-côte) et se répartir en quinconce (sans face-à-face) autour des tables. Les assises collectives sont retirées.

 

Les collations ou repas peuvent également être pris, de manière individuelle uniquement dans les bureaux, salles ou ateliers d’affectation habituels des professionnels sous réserve d’un nettoyage systématique du plan horizontal utilisé à cette occasion à la fin du repas. En aucun cas, les denrées personnelles d’un agent doivent être consommées par un enfant accueilli. Inversement, les denrées distribuées par l’établissement aux enfants ne doivent pas être partagées avec ces derniers par un agent de l’établissement.

 

Dans la mesure du possible, les réunions se tiennent sur site en distanciel via des plateformes collaboratives en ligne. A défaut, le nombre de participants dans la pièce ne doit pas excéder 10 personnes à l’exclusion de toute présence d’un enfant accueilli.

 

Dans la limite de la coupure autorisée quotidienne de 30 minutes (y.c pause méridienne), les pauses cigarettes doivent obligatoirement être autorisées par les chefs de service dont relèvent les agents et ne doivent jamais

 

réunir concomitamment plus de trois agents, au niveau de l’accès livraison de l’établissement exclusivement et sous réserve du respect d’une distance physique d’un mètre entre eux. Aucune pause cigarette n’est autorisée à cet emplacement lors du passage des transporteurs pour le dépôt des enfants.

 

  1. Pour les enfants

 

La circulation individuelle des enfants dans l’établissement n’est pas autorisée. Tout enfant doit être accompagné d’un personnel de l’établissement et reste placé sous sa responsabilité directe.

 

Tout stationnement d’un enfant dans les voies de circulation de l’établissement, hors cour de récréation, est interdit. Il est veillé par les professionnels accompagnants, hors temps de récréation et déplacements collectifs autorisés dans l’enceinte de l’établissement, au cantonnement des enfants placés sous leur responsabilité dans leurs classes ou salles d’affectation.

 

Les salles interdites d’accès aux enfants sont signalées par un panneau indicateur d’interdiction sur leur porte (par ex. la bibliothèque).

 

La restauration des enfants se fait à leur place individuelle dans leurs classes ou salles d’affectation sous la surveillance d’un agent de l’établissement. L’accès au self n’est pas possible.

 

Les récréations se dérouleront par classe et groupe/sous-groupe sans contact avec les autres classes et autres groupes/ sous-groupes. Les circulations collectives prévues dans ce cadre doivent respecter le planning prévu à cet effet afin d’éviter tout croisement ou brassage dans les couloirs d’enfants de classes et groupes/sous-groupes différents.

 

L’hébergement en internat est possible en chambres individuelles ou, à titre exceptionnel en chambre double pour des enfants du même groupe, dans la limite des places disponibles.  Les repas sont pris individuellement en chambre. Les mesures et consignes relatives l’externat détaillées dans la présente note de service s’appliquent également au fonctionnement de l’internat, en particulier le respect de la distance physique et l’interdiction de brassage d’enfants appartenant à des classes et des groupes différents dans les espaces collectifs.

 

 

  1. Modalités d’accompagnement pour les enfants restés à domicile sur volonté des parents

 

  1. Pour les professionnels

 

S’agissant de l’accompagnement des enfants restés à domicile, les dispositions de la service n°NS 20200318 relative aux modalités d’accompagnement des enfants pendant l’épidémie de Coronavirus Covid-19 continuent à s’appliquer.

 

Sous le contrôle des chefs de service, la meilleure conciliation possible entre l’accompagnement des enfants restés à domicile et celui de ceux accueillis sur site est recherchée. A cet effet, lorsqu’elles ne sont pas indispensables à la continuité du service public d’accompagnement, les réunions de professionnels sur leur temps de travail doivent être réduites au strict nécessaire afin de permettre la planification de séances d’accompagnement supplémentaires.  

 

 

 

 

Dans ce cadre, lorsque la présence d’un agent n’est pas requise par l’accompagnement d’un enfant sur site, les nécessités de service ou encore un appui solidaire aux autres équipes présentes sur site, la poursuite du télétravail peut être envisagée.

 

  1. Pour les parents

 

Au-delà du 11 mai 2020, le retour sur site d’un enfant est possible à tout moment sur demande des parents et sous réserve d’un délai de prévenance raisonnable (48 h) afin de permettre la mise en place de l’organisation nécessaire en interne et en externe pour son accompagnement.

 

FAIT à Asnières sur Seine, le 7 mai 2020

 

Alexandre CABOUCHE

 

[1] Toutes les feuilles d’émargement visées au 2.a. de la présente note sont récolés et archivés quotidiennement par le Secrétariat général

Bonjour, 
Chers parents, 

J’espère que vous allez bien, et que nous irons toutes et tous de mieux en mieux !

Comme vous le savez, le Premier ministre a annoncé hier « la réouverture très progressive des maternelles et de l’école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire, et sur la base du volontariat. Dans un deuxième temps, à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la
circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d’ouvrir les collèges, en commençant par la 6 ème et la 5ème. Nous déciderons fin mai si nous pouvons rouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels, début juin ». 

Nous attendons désormais les éventuelles précisions des autorités sanitaires compétentes afin de tenir compte des spécificités de notre établissement. 

Comme vous vous en doutez, dans cette attente, nous prenons nos dispositions et nous organisons en tant que service public continu pour accueillir vos enfants dans des conditions de sécurité sanitaire maximales. Nous réfléchissons en particulier depuis plusieurs jours à l’adaptation des salles et ateliers, des circulations, des transports, des modalités de restauration et d’hébergement ou non en internat afin d’y faire respecter les mesures de distanciation et éviter tout brassage des enfants ainsi qu’aux plages horaires d’accompagnement sur site.

Aussi, afin de calibrer et d’anticiper au mieux cette nouvelle organisation et logistique, je remercie d’ores et déjà les parents concernés qui ne souhaitent pas pour diverses raisons et de manière définitive le retour de leurs enfants à l’Institut (et uniquement ceux-là) à compter du 11 mai (maternelle/école élémentaire), 18 mai (collège, sous les réserves géographiques susmentionnées) ou début juin (filières pro) de me le faire savoir dès que possible par retour de mail d’ici au vendredi 1er mai afin de nous permettre d’en tenir compte dans les effectifs. Pour ces enfants, il sera maintenu un téléaccompagnement doublé de visites à domicile en cas de besoin et à votre demande/avec votre accord. 

Je vous tiendrai bien évidemment informé de l’évolution des modalités d’accompagnement prévu.

Bonne fin de semaine et à bientôt

Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement

Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

 

Bonjour, 
Chers parents, 
Chères familles, 
 
J’espère que vous allez bien. 
 
Pour votre bonne information, nous allégerons notre dispositif d’accompagnement pendant la 2ème semaine des vacances scolaires :
• En premier ressort, les cadres d’unité contacteront certains d’entre vous mais restent disponibles pour chacun d’entre vous en cas de besoin : Madame RAMFOS (TSL, SSEFS, ), Madame LAINARD (SEES2/3, Collège, FP), Madame RIAUD (Maternelle, SEES1, Elémentaire, SEHA, SEDEHA)
• En deuxième ressort, des référents professionnels seront mobilisables dans chaque unité pour un accompagnement plus personnalisé et spécialisé de vos enfants si besoin identifié en premier ressort ; 
• Votre serviteur restera par ailleurs bien évidemment disponible en cas de besoin 24h/24 et 7j/7 dans tous les cas par mail et sur le numéro d’astreinte que je vous rappelle également :  06 10 72 39 05
 
Je vous rappelle également que l’équipe infirmière et médicale de l’Institut se tient à votre disposition. N’hésitez pas par ailleurs à nous signaler tout besoin médical éventuel pour vos enfants. 
 
Enfin, je porte à votre connaissance le dispositif ARIS d’accompagnement scolaire gratuit en français, math et anglais qui pourra également vous être très utile pendant cette 2ème semaine. L’Institut a publié un tweet ce matin sur le sujet, relayé également sur le site de l’Institut :
 
Très bon WE et à bientôt,
 
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

Bonjour, 
Chers parents, 
 
J’espère que vous allez bien et que l’accompagnement continu de vos enfants à domicile par mes équipes répond à vos attentes. 
 
Dans cette période de confinement nécessaire, les parents ayant un enfant en situation de handicap, plus que tous les autres, peuvent être particulièrement exposés à l’isolement et à l’épuisement physique ou psychologique. C’est pourquoi, sous l’égide du Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées, à compter du lundi 23 mars 2020, a été ouverte une plate-forme nationale d’écoute, d’aide et de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap, avec trois objectifs principaux : 
• permettre aux familles, notamment monoparentales, de bénéficier de quelques moments de répit, par une intervention de professionnels habilités à leur domicile, pour leur permettre de se reposer, de faire leurs courses, de consacrer du temps au reste de la fratrie ; 
• permettre aux familles ne pouvant pas quitter leur domicile, de bénéficier d’une aide de volontaires pour faire leurs courses de première nécessité ; 
• proposer aux familles des espaces d’écoute ou de conseil éducatif à distance pour surmonter les phases plus difficiles. 
 
Les missions de cette plate-forme s'inscrivent en complément du plan de continuité d’activité de l’Institut départemental Gustave Baguer et ne s’y substituent évidemment pas. 
 
Les familles intéressées peuvent contacter l'équipe de la Plate-forme TOUS MOBILISES, du lundi au samedi (de 9h à 12h et de 14h à 17h) au 0 805 035 800 (numéro d’appel gratuit) ou sur le site internet suivant : https://www.grandir-ensemble.com/
 
Je reste comme d’habitude à votre disposition pour toute autre question et aide éventuelle
 
Bonne semaine et prenez soin de vous
 
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

 

Bonjour, 
Chers parents, 

Comme annoncé dans mon courriel d’information ci-dessous du 16 mars, je vous confirme que l’Institut a finalisé hier les premières grandes lignes de son plan de continuité et de transformation d’activité dans le sens d’un accompagnement continu des enfants à domicile, notamment à distance. 

Mes équipes ont normalement déjà pris votre attache depuis mercredi pour mettre en place et initier ce dispositif quotidien.

N’hésitez pas à revenir vers votre serviteur pour toute question ou toute difficulté éventuelle. 

Je vous tiendrai comme d’habitude informés des évolutions ou inflexions éventuelles de ce dispositif.

Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement

Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

Bonjour, 
Chers parents, 
 
Pour votre bonne information, les autorités compétentes m’ont transmis dans la nuit de nouvelles indications :
• L’ouverture de l’externat est toujours possible ce jour pour les enfants pour lesquelles un maintien à domicile n’aurait pas encore été accompagné d’une concertation avec les familles, ce WE notamment, et en l’absence à cette heure de la mise en place de solutions alternatives pour les situations complexes. 
• Dès aujourd’hui et au plus tard le mercredi 18 mars, mes équipes doivent revenir vers vous pour garantir la continuité de l’accompagnement médico-social de votre enfant à domicile et définir en lien étroit avec vous les nouvelles modalités de nos interventions.
• Un dispositif d’écoute et d’évaluation du maintien accompagné à domicile sera mis en place. En complément de vos contacts téléphoniques habituels, je vous rappelle le numéro d’astreinte de notre administrateur de garde que vous pouvez joindre en cas de nécessité 7j/7 24h/24 : cf. mail reçu ce jour
 
Je vous tiens informé des évolutions, précisions et modalités pratiques éventuelles ultérieures.
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine
 
Bonjour, 
Chers parents, 
 
Pour votre bonne information, les mesures annoncées dans mon précédent point de situation du 14/03/2020 à 14 h (cf. fil ci-dessous) restent inchangées à cette heure. 
 
En complément, après échange avec les autorités, je vous confirme les points supplémentaires suivants s’agissant des deux pavillons d’internat de l’établissement :
• Les internats sont maintenus ouverts pour l’accueil des enfants concernés sauf choix alternatif des familles en faveur d’un retour à domicile avec mise en place d’une continuité d’accompagnement médico-social et pédagogique à distance  Merci aux parents concernés de se manifester par retour de mail et de me communiquer leur décision dès que possible
• Les visites dans les internats sont suspendues, sauf demandes dérogatoires et justifiées qui doivent adressées au chef d’établissement. 
 
Je vous tiens informé des évolutions, précisions et modalités pratiques éventuelles ultérieures.
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine

 

Chères familles, 
 
Comme convenu, je vous tiens informé des dernières informations qui viennent de m’être communiquées ce midi par les autorités : 
• L’accueil physique et l’accompagnement des enfants à l’Institut est confirmé pour le lundi 16 mars comme je vous l’avais précédemment annoncé dans mon point de situation de 7 h 35
• D’ici à la fin de la semaine prochaine, mes équipes vous contacteront pour mettre en place avec vous les conditions d’un maintien à domicile de vos enfants, avec continuité de l’accompagnement médico-social et pédagogique. Lorsque ce maintien à domicile ne sera pas possible, des solutions institutionnelles telles qu’un accueil physique à l’établissement resteront possibles afin de garantir la continuité de l’accompagnement médico-social et pédagogique. 
 
Je vous tiens informé des évolutions, précisions et modalités pratiques éventuelles ultérieures. 
 
 
Merci
Restant à disposition,
Bien cordialement
 
Alexandre CABOUCHE
Directeur de l’Institut départemental Gustave Baguer
35 Rue de Nanterre & 33, 35, 37 et 39  rue Bernard Jugault, 
92600 Asnières-sur-Seine